Pourquoi faire du neurofeedback ?

Vous pouvez entrainer votre cerveau à tout âge.

Votre cerveau contient près 100 milliards de neurones, dont chacun peut activer plusieurs milliers de connections. Il dispose ainsi d’une extraordinaire faculté à se ré-organiser et à retrouver un nouvel équilibre. Optima propose sur Marseille et Aix en Provence des entrainements en neurofeedback dès l’âge de 5 ans.

Vous bénéficiez d’un protocole d’entrainement sur mesure

En l’espace de 40 ans, la recherche a permis l’élaboration de protocoles d’entrainement  en neurofeedback dans 3 domaines principaux : la récupération de potentiel (TDA/H, Dys, AVC, épilepsie…), le mieux-être (migraines, anxiété, douleurs chroniques – fibromyalgie, endométriose, … ), le développement des performances (apprentissages, activités sportives ou artistiques de haut niveau, entreprise).

A chaque étape de la prise en charge en neurofeedback, le neurothérapeute établit une cartographie cérébrale à partir de la mesure de l’activité de votre cerveau, pour élaborer puis ajuster votre protocole d’entrainement en fonction des progrès observés et mesurés au fil des séances.

Le neurofeedback basé sur l’EEGq est une méthode naturelle, aux résultats validés scientifiquement

Technique de biofeedback basée sur la mesure électrique du cerveau, le neurofeedback basé sur l’EEGq est une méthode, naturelle, non médicale, et sans effet secondaire. Au cours des entrainements en neurofeedback, vous prenez progressivement conscience de votre activité cérébrale, et apprenez à la moduler.

La littérature scientifique, constituée de près de 1500 publications, indique que le neurofeedback est efficace, voire spécifique, avec des résultats durables la plupart du temps.

Le neurofeedback vous ouvre des perspectives nouvelles

Le neurofeedback basé sur l’EEGq améliore vos capacités cognitives, motrices, émotionnelles… élargissant le champ des possibles dans votre vie (scolarité, études, vie personnelle et professionnelle) et dans celle de vos proches (amélioration des relations, de la communication, diminution du stress ambiant…).

Le saviez-vous ?

Plusieurs études ont montré l’intérêt d’une approche plus intégrative et interdisciplinaire associant neurofeedback et programmes de rééducation (DYS, post AVC /traumatisme crânien / chemio-brain, …). Ces derniers peuvent en effet s’appuyer sur la dynamique de la neuroplasticité cérébrale induite par les entrainements neurofeedback. Il peut donc s’avérer intéressant de faire du neurofeedback préalablement ou en parallèle aux prises en charges ou entrainement proposées.

Notre site Web utilise des cookies, principalement des services tiers. Définissez vos préférences de confidentialité et / ou acceptez notre utilisation des cookies.